Vivapolis - Homepage

Projet Niroth: extension des capacités de production et de distribution d'eau potable de la ville de Phnom Penh

Projet Niroth: extension des capacités de production et de distribution d'eau potable de la ville de Phnom Penh

Pays: Cambodge
Ville : Phnom Penh
Bénéficiaire : Régie des eaux de Phnom Penh (Phnom Penh Water Supply Authority)
Client : idem
Etat du projet : En cours de réalisation
Financeurs / bailleurs : Agence Française de Développement, Japan International Cooperation Agency

 

 


Le projet en 2 mots…

Sous l’effet d’une forte croissance urbaine et démographique, les besoins en eau potable de la ville de Phnom Penh explosent : après avoir triplé depuis 2000 et ils doivent doubler dans les 10 ans à venir. En outre la ville est bordée sur sa frange est par le Mékong : la croissance se fait ainsi vers l’ouest, de plus en plus loin des ressources.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La solution

Pour faire face au double défi de l’accroissement de la demande et du beosin d’apporter un service  de qualité à des consommateurs toujours plus distants des centres de production, la régie des eaux de Phom Penh (PPWSA) a lancé le projet « Niroth 1 ». Celui-ci consiste en la construction de la première tranche d’une usine d’eau potable de capacité 130 000 m3/jour, ainsi que de la pose de 8 km de canalisations d’adduction à travers la ville. La construction d’une seconde tranche de même capacité, ainsi qu’un nouveau renforcement du réseau d’adduction, seront lancés en 2014 avec le  projet « Niroth 2 ».

L’eau traitée provient du Mékong, où elle est pompée dans un puits de 30 m de profondeur spécialement construit sur les berges. L’usine se trouve à 2 km de la prise d’eau et permet de traiter l’eau à travers un procédé conventionnel. Le dimensionnement permet de satisfaire la demande en qualité et en quantité, compte tenu de l’impact environnemental et social du projet.  Le fonctionnement de l’usine et des stations de pompage est entièrement automatisé et permet d’obtenir une eau de grande qualité, conforme aux standards ambitieux de PPWSA.

SAFEGE a réalisé l’étude de faisabilité et l’avant-projet de l’usine et de la conduite d’adduction, puis le montage financier avec le client et les bailleurs de fonds internationaux ; après l’appel d’offres, SAFEGE assure à présent la supervision de la construction des ouvrages.


Les points forts

Sur un marché où la compétition se fait essentiellement sur le prix initial au détriment de la qualité et des performances, SAFEGE est parvenu à valoriser le modèle français du calcul du coût global sur le cycle de vie et des économies d’énergie. L’enjeu consistait à faire admettre un surcoût d’investissement initial au regard d’une meilleur performance environnementale et sociale du projet.

Pour ce faire, SAFEGE a élaboré une méthodologie d’évaluation des offres qui permet d’ajuster les propositions financières des candidats en fonction de la qualité des prestataires et des équipements proposés, notamment de leur consommation énergétique ; le candidat retenu n’est donc jamais le moins-disant, mais celui dont l’offre est la moins onéreuse sur l’intégralité du cycle de vie des équipements. Cela revêt une importance particulière dans un pays où l’électricité est parmi les plus chères au monde, avec un mix énergétique très carboné et une capacité de production largement insuffisante. L’objectif était de rendre l’eau potable accessible à tous sans hausse tarifaire et d’offrir, dans les quartiers périphériques, un service performant et durable.

La mise en place d’un système de pilotage entièrement automatisé a permis d’améliorer la qualité du traitement de l’eau tout en optimisant la consommation d’énergie puisque les pompes et les moteurs représentent la principale consommation d’électricité. L’usine est ainsi équipée de pompes à vitesse variable, réglées par un algorithme novateur permettant d’améliorer considérablement la performance énergétique du projet.

L’équipe a été attentive à la qualité des travaux pour une meilleure durabilité des installations : les ouvrages en béton  et les tuyaux fournis par Pont-à-Mousson sont issus des savoir-faire les plus aboutis. En cherchant à réaliser un projet durable, SAFEGE construit avec PPWSA des infrastructures indispensables, respectueuses de l’environnement et du patrimoine naturel, capables de répondre aux besoins actuels et futurs des populations.

Sur un marché où la compétition se fait essentiellement sur le prix initial au détriment de la qualité et des performances, SAFEGE est parvenu à valoriser le modèle français du calcul du coût global sur le cycle de vie et des économies d’énergie. L’enjeu consistait à faire admettre un surcoût d’investissement initial au regard d’une meilleur performance environnementale et sociale du projet.

Pour ce faire, SAFEGE a élaboré une méthodologie d’évaluation des offres qui permet d’ajuster les propositions financières des candidats en fonction de la qualité des prestataires et des équipements proposés, notamment de leur consommation énergétique ; le candidat retenu n’est donc jamais le moins-disant, mais celui dont l’offre est la moins onéreuse sur l’intégralité du cycle de vie des équipements. Cela revêt une importance particulière dans un pays où l’électricité est parmi les plus chères au monde, avec un mix énergétique très carboné et une capacité de production largement insuffisante. L’objectif était de rendre l’eau potable accessible à tous sans hausse tarifaire et d’offrir, dans les quartiers périphériques, un service performant et durable.

La mise en place d’un système de pilotage entièrement automatisé a permis d’améliorer la qualité du traitement de l’eau tout en optimisant la consommation d’énergie puisque les pompes et les moteurs représentent la principale consommation d’électricité. L’usine est ainsi équipée de pompes à vitesse variable, réglées par un algorithme novateur permettant d’améliorer considérablement la performance énergétique du projet.

L’équipe a été attentive à la qualité des travaux pour une meilleure durabilité des installations : les ouvrages en béton  et les tuyaux fournis par Pont-à-Mousson sont issus des savoir-faire les plus aboutis. En cherchant à réaliser un projet durable, SAFEGE construit avec PPWSA des infrastructures indispensables, respectueuses de l’environnement et du patrimoine naturel, capables de répondre aux besoins actuels et futurs des populations.


Aller plus loin


http://www.ppwsa.com.kh/

http://www.safege.com/en/safege-dans-le-monde/asia-americas/asia/asia/

http://www.iwaponline.com/wumi/00703/wumi007030009.htm